blog.santanderconsumerbank
Papier met wachtwoord op toetsenbord
15/07/21
3 MINUTES
Sécurisez votre réseau Wi-Fi domestique

Même si les opérations bancaires en ligne présentent peu de danger, assurez-vous que vos visites sur le site web de votre banque soient sécurisées. À cet égard, il importe que les appareils que vous utilisez pour vos opérations bancaires en ligne soient connectés à Internet par le biais d’un réseau fiable. Voici quelques conseils pour sécuriser votre réseau Wi-Fi, afin que vous puissiez effectuer vos opérations bancaires sur votre ordinateur, votre tablette ou votre téléphone en toute sécurité.

Les opérations bancaires en ligne sont monnaie courante en Belgique. Elles présentent en effet de nombreux avantages. Vous pouvez transférer de l’argent ou consulter le solde de vos comptes à tout moment de la journée, où que vous soyez. 

Bien entendu, il convient d’être vigilant, comme avec les autres services en ligne, car les tentatives de phishing sont malheureusement monnaie courante. Une autre préoccupation, un peu moins répandue que le phishing, doit être la sécurité du réseau que vous utilisez pour accéder au site web de votre banque. Si le réseau n’est pas fiable, des personnes mal intentionnées pourraient vous observer, voire usurper votre identité.

Sécurité des opérations bancaires en ligne : principes de base

La fiabilité du réseau Wi-Fi est essentielle pour effectuer des opérations bancaires en ligne en toute sérénité. Coup d’œil sur quatre conseils pour sécuriser votre réseau.

1. Choisissez un mot de passe Wi-Fi sûr

Sécurisez toujours votre réseau Wi-Fi domestique à l’aide d’un mot de passe. Choisissez un mot de passe sûr, c’est-à-dire une combinaison de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux, d’au moins 20 caractères. De quoi éviter que quelqu’un devine votre mot de passe et s’introduise dans votre réseau. Vous pourrez conserver ce mot de passe dans un coffre à mots de passe.

2. Configurez un réseau invité distinct

Si des amis ou des membres de votre famille vous rendent visite et demandent à utiliser votre Wi-Fi, ne leur donnez pas votre mot de passe. Mieux vaut configurer un réseau invité : il s’agit d’un réseau Wi-Fi distinct de votre propre réseau. Vos invités pourront naviguer sur le web, mais n’auront pas accès à vos appareils. Vous pouvez faire de même en activant la fonction « Wi-Fi public » de votre modem. Vos amis sont clients du même fournisseur d’accès à Internet ? Ils peuvent surfer gratuitement sur un réseau Wi-Fi distinct via votre modem.

3. N’utilisez jamais un Wi-Fi public non protégé

De nombreux lieux publics prévoient un réseau Wi-Fi, par exemple les cafés, les hôtels ou les salles d’attente des dentistes. Si vous pouvez surfer sur ce réseau sans mot de passe, toutes les personnes présentes sur ce même réseau pourront voir les sites web que vous visitez. Mais une protection avec mot de passe ne vous met pas non plus nécessairement à l’abri des regards indiscrets. Vous voulez malgré tout vous connecter via un réseau Wi-Fi public ? Utilisez un VPN (Virtual Private Network). Toutes les données que vous envoyez sur le réseau Wi-Fi sont acheminées par le biais d’une connexion cryptée, ce qui les rend illisibles pour les autres utilisateurs du réseau.

4. Ne vous connectez qu’aux réseaux fiables

Configurez votre ordinateur, votre tablette et votre smartphone pour qu’ils ne se connectent qu’à des réseaux Wi-Fi fiables. C’est la solution idéale pour éviter de vous connecter accidentellement à un réseau public et pour ne courir aucun risque. Certains criminels mettent même en place de faux réseaux Wi-Fi dans l’espoir que vous vous y connectiez.

Vous avez sécurisé votre réseau Wi-Fi grâce à ces conseils ? Lisez aussi nos astuces pour éviter le phishing.